Idées déco

Le gris a tout pour plaire !

07 novembre 2018 /

En misant sur la « non-couleur », l’architecte d’intérieur Miriam Gassmann a fait basculer cette maison parisienne dans la radicalité. Le gris ? Une teinte pas si neutre.

On a beau être dans un joli quartier du 16ème arrondissement de Paris, on se croirait presque au pays de Shakespeare. Avec ses bow-windows à l’anglaise et ses plafonds moulurés, cette maison du XIXème siècle avait juste besoin d’un bon coup de frais et de davantage de lumière pour être parfaitement au goût de ses propriétaires. C’est l’architecte d’intérieur Miriam Gassmann qui en repense le plan en créant de nouveaux volumes, en perçant des murs et en jouant avec des tonalités simples mais prononcées.

Elle réinvente d’abord l’entrée en habillant le sol de carreaux de ciment aux motifs géométriques forts. Les murs latéraux sont, quant à eux, remplacés par des verrières d’atelier qui offrent une vue sur la végétation extérieure. Le noir et le blanc sont de mise et la lumière passe ainsi d’une pièce à l’autre sans être arrêtée par les anciennes portes.

   

Le beau volume du salon est mis en valeur par de hautes bibliothèques et un immense miroir réalisés sur mesure. Le gris, choisi comme fil conducteur, est repris dans la salle à manger attenante pour intensifier cette sensation de grandeur et donner l’illusion d’une seule et même pièce.

Dans la salle à manger, dont les soubassements ont été peints en gris, une composition autour des suspensions structure l’espace. Longue table en frêne avec plateau en ellipse et chaises blanches. Au mur, photo de Vincent Fournier, sur la table, bouteille rose et assiettes rouges, bols et assiettes roses pour ajouter de la couleur.

  

Dans la cuisine, le sol en béton ciré donne le la. Pour renforcer l’effet boîte, les murs ont été peints en noir en écho au plan de travail et à la table en granit du Zimbabwe. Une couleur en all over qui fait ressortir les autres comme le bois de la grande planche à découper et du saladier, et le vert de la végétation. 

L'escalier a été peint en noir et blanc. Sur le parquet peint également en noir, un projecteur tripode apporte sa touche glamour hollywoodienne.

     

Au rez-de-chaussée, les sols sont noirs ; à l’étage, ils sont passés au blanc comme dans la chambre où seul le mur de la tête de lit rappelle le gris du salon. Partout, les luminaires très graphiques sont traités comme des sculptures. Une métamorphose en douceur pour cette maison de charme entre ville et campagne.

Avec ses grandes fenêtres ouvertes sur le jardin, la chambre est un havre de douceur. Le linge de lit rose poudré contraste avec le gris de la courtepointe et le gris profond du mur. 

Baignée de lumière et donnant sur une végétation qui la protège des regards, la salle de bains joue la carte du blanc. Des vasques rondes ont été posées sur le long meuble à quatre tiroirs. La baignoire est habillée d’un tablier entièrement carrelé.

   

 

+ Le plus de S-Fires

 

Sans fioriture mais dans la finesse du détail, avec ses façades en métal brillant ou mat. Le poêle à granulés C9 de BlackLine vous charme par sa sobriété et ses nombreuses qualités, ne résistez pas plus longtemps : laissez-le s’installer dans votre intérieur. 

 

Crédit : ELLE.FR

Découvrez la séléction S-Fires à votre style
Voici notre sélection de poêles S-Fires en rapport avec cet article :

C9

Poêles à granulés

C7

Poêles à granulés

SLIMQUADRO 11

Poêles à granulés

S8

Poêles à granulés
Vous allez également apprécier :

De la lumière pour un ancien cabinet médical

27 septembre 2018 /

Cet ancien cabinet médical à Hambourg était composé de pièces exiguës et son agencement déroutant avait fait fuir plus d’un ach

Un bureau transformé en appartement lumineux

Donner une seconde vie à un ancien bureau pour en faire un luxueux appartement de location a été la mission qu'a reçu l'archite

Un appartement dans une ancienne confiserie

Ce couple danois a acheté un appartement dans une ancienne confiserie et l'a teint dans des tons rose pastel.